[POURVU] - Offre de stage M2 ou équivalent 6 mois

[POURVU] - Offre de stage M2 ou équivalent

[POURVU] - Offre de stage M2 ou équivalent 6 mois

Étudier l’impact du champignon entomopathogène Metarhizium robertsii sur le développement d’un ravageur tellurique de la vigne (phylloxéra) et de son rôle dans la protection de la plante

Sujet du stage :

Étudier l’impact du champignon entomopathogène Metarhizium robertsii sur le développement d’un ravageur tellurique de la vigne (phylloxéra) et de son rôle dans la protection de la plante

Contexte :

Le phylloxéra de la vigne, Daktulosphaira vitifoliae, originaire d'Amérique du Nord, a provoqué une diminution de 30 % de l'ensemble du vignoble mondial à la fin du XIXe siècle. En Europe, la stratégie de gestion est principalement basée sur le greffage de Vitis vinifera sur des portegreffes résistants d'origine nord-américaine, qui limite fortement l’impact du phylloxéra sur les racines. Cependant, cet insecte est encore répandu dans la plupart des régions viticoles du monde. Dans certains pays, comme l'Australie ou l’Argentine, où les vignes sont en majorité non-greffées, la dispersion du phylloxéra est contenue uniquement par des mesures phytosanitaires de quarantaine, contraignantes et couteuses. Même les viticulteurs européens commencent à être confrontés à une recrudescence du phylloxéra au niveau foliaire. Le(la) stagiaire travaillera dans le cadre d’un projet collaboratif international (projet BAG - Bordeaux/Adelaide/Geisenheim) qui explore la capacité du champignon entomopathogène Metarhizium robertsii à s’associer à la vigne et à persister en tant qu'endophyte, tout en ayant un effet pathogène sur les populations de phylloxéra radicicoles. L’utilisation de ce champignon devrait permettre de proposer une stratégie alternative et complémentaire à l’utilisation des porte-greffes résistants.

Présentation de l’équipe :

Le(la) stagiaire travaillera au sein de l’équipe « Biodiversité » de l’UMR SAVE sous la direction de deux scientifiques (IR et DR) et en interaction avec une doctorante (deuxième année de thèse BAG). Il/elle interagira aussi avec les autres membres de l’équipe (scientifiques, techniciens, doctorants, stagiaires).

Laboratoire d’accueil :

UMR Santé et Agroécologie du Vignoble (SAVE), INRAE/Bordeaux Sciences Agro

Responsables du stage :

Daciana Papura (IR) et Denis Thiery (DR)

Période :

6 mois (à partir de février ou mars 2022)

Le stage sera rémunéré à hauteur d'environ 580 € / mois.

Compétences attendues :

Nous recherchons un(e) étudiant(e) ayant de l’intérêt pour des problématiques agronomiques liées au développement du bio contrôle. L’intérêt pour un travail de précision au laboratoire (loupe binoculaire et microscope) et pour la manipulation des insectes et des microorganismes (champignons) seront fortement appréciés. Des solides compétences pour l’analyse statistique des données (logiciel R) sont également attendues.

Pour postuler :

Envoyer un CV et une lettre de motivation à : Daciana Papura: daciana.papura@inrae.fr et Denis Thiery: denis.thiery@inrae.fr

Date de modification : 14 août 2023 | Date de création : 03 janvier 2022 | Rédaction : CP