2000-2016, le diagnostic des maladies des plantes passe aussi en mode geek

Diagnostic en mode geek

2000-2016, le diagnostic des maladies des plantes passe aussi en mode geek

Web et smartphones au chevet des plantes malades ! L’INRA déploie de nouveaux moyens pour partager ses résultats et expertises. L’avènement des technologies de l’information et de la communication a renforcé les interactions entre les chercheurs et les acteurs des filières végétales

Les phytiatres, comme les médecins généralistes en santé humaine, semblent avoir déserté les campagnes et il devenait urgent d’agréger, de structurer, et de diffuser, en particulier auprès des techniciens de terrain et des producteurs, les connaissances de base et l'expertise en protection des cultures. Cela constitue l’objectif principal de notre projet qui a débuté au cours des années 2000.

Après avoir développé un logiciel INRA (@greco), plusieurs applications de diagnostic-conseil ont été construites et diffusées à partir de 2011 via le site web INRA e-phytia. Ces applications permettent à un utilisateur d’identifier les maladies de plusieurs cultures.

A partir de 2012, des versions nomades de ces applications ont été diffusées bénéficiant de la richesse du fond documentaire du portail e-phytia, et téléchargeables gratuitement. Ces applications disposent de deux modules complémentaires : Di@gnoplant aide au diagnostic, renseigne, et forme en protection des plantes et Vigipl@nt permet de surveiller les cultures, de signaler les bioagresseurs courants et émergents.

Par la suite, d’autres applications dédiées aux sciences participatives ont été développées pour répondre aux besoins de divers partenaires.

mode geek

copyright D. Blancard

Date de modification : 14 août 2023 | Date de création : 12 août 2016 | Rédaction : DB, SC